login:     hasło:       zapomniałem/am hasła
Commentry - Le voyage de musique


Le voyage de musique


(szerokość: 750 / wysokość: 500)


Il n'y a pas longtemps, nous avons eu l'occasion d'admirer la voix de B. Bidziński en écoutant ses chants italiens, et le 6 septembre, de nouveau, nous avons pu jouir d'un événement musical spectaculaire. Cette fois-ci, il s'agissait d'un concert donné au Musée Régional par musicienne soprano d'origine de Chojnów, Urszula Mras.


L'Artiste qui apprend le chant classique depuis plusieurs années, spécialement pour les habitants de sa ville natale a préparé un voyage de musique extraordinaire, menant par differents styles et pays. Dans son répertoire on a pu trouver, à la fois, des airs d'opérette populaires et ceux que le public ne connaissait pas, ainsi que des compositions de music-hall.


Pour le début, la Hongrie et le czardas de Silva de l'opérette „Princesse Czardas" d'Emmerich Kálmán. Puis, l'Iltalie ensoleillée, lieu où l'opéra était né et dont vient le „bel canto", le chant d'opéra. C'est aussi le lieu de la rencontre des deux importants créateurs de l'opéra, Giacomo Puccini et Giuseppe Verdi. Nous avons pu donc entendre l'air O mio babbino caro de l'opéra Gianni Schicchi et le Boléro d'Hélène de l'opéra Les Vêpres siciliennes.


Par la suite, l'artiste nous a présenté un des créateurs de l'opéra française, George Bizet. Nous avons eu l'occasion d'aprécier sa belle voix dans le chant de Leila, une protagoniste des Pêcheurs de perles. Après, il y a eu un changement d'ambiance et la cantatrice est passée aux îles Britanniques connues par leur création des music-halls. Le public a été impressionné par l'interprétation de la chanson Memory du music-hall Cats et Wishing you were somehow here again du Fantôme de l'Opéra. Les deux oeuvres créées par Andrew Llyold Weber, un compositeur contemporain célèbre.


Durant la partie concernant la musique de l'Angleterre nous avons aussi fait la connaissance de la femme de Weber, Sara Brightman. Elle est une cantatrice exeptionnelle dont la célébrité est due non seulement à sa voix mais également à sa capacité de trouver de vrais perles de musique et de les interpréter selon son propre goût. Tel avait été le cas d'Intermezzo de l'opera Cavaleria rusticana de Pietro Mascagni.


(szerokość: 750 / wysokość: 500)


De l'Angleterre on est passé encore une fois à la Hongrie. Franz Lehár, dans la création de qui on trouve une valse et un tango exubérant et un peu de rythmes orientaux, a composé, entre autres, l'opérette Giuditta. Dans le chant de la protagoniste intitulé Meine Lippen, sie kussen so heiss la cantatrice a raconté l'histoire d'une femme seduite et abondonnée.


À la fin du concert nous nous sommes trouvés dans l'Espagne, un pays chalereux, où on vit au rythme du flamenco. Les filles de Barcelone de l'opérette Clivia, le chant du compositeur austrien Nico Dostal, a terminé notre voyage de musique.


Le chant d'Urszula Mras a été accompagné par le jeu de l'intrument à clavier de Tomasz Susmęd. Le musicien a interprété aussi Nocturne en do dièse mineur nr 20 de Chopin et le dynamique Tango Jalouise de Jacob Gade.


Les artistes de Chojnów ont fait passé au public des moments inoubliables. Cela a été une soirée pleine d'émotions, impressions et expressions artistiques professionnelles. Il y a eu des remerciements et félicitations. On espère qu'ils reviennnent avec un nouveau concert.


(szerokość: 750 / wysokość: 500)


Urszula Mras - Elle a commencé dans l'École de Musique à Chojnów. Elle y a appris à jouer du piano, violon et de la guitare. Puis, elle a commencé l'éducation vocale à l'École de Musique de II degrès à Legnica. Urszula y a également appris à jouer de l'orgue. Actuellement, elle suit son éducation vocale à Cracovie en etudiant, à la fois, la philologie bulgaire à l'Université Jagellonne. Dans son temps libre, elle fait de la voile, voyage en auto-stop, fait des randonnées pédestres de montagne. Urszula est aussi créatrice de ses robes et corsets dans lesquels elle apparait sur scène.


Tomasz Susmęd - l'habitant de Chojnów, organiste, pianiste, professeur de musique. Son premier professeur de piano a été le Chojnovien Edward Graban. Il a appris à jouer de l'orgue à l'École de l'Orque Diocésaine de Legnica. Il possède également la formation pédagogique dans le domaine de l'art et est diplomé de l'Université de Wrocław. Au quotidien, il travail avec les jeunes dans un des collèges de Chojnów et est l'organiste dans les églises de notre ville. Fasciné par la poésie et musique de Jacek Kaczmarski, avec ses deux amis de Łódź, il fait partie de Trio de Łódź et de Chojnów. Bientôt, va paraître leur premier album. 


(szerokość: 750 / wysokość: 500)



serwis jest częścią portalu miejskiego www.chojnow.eu przygotowanego przez MEDIART (w CMS) © przy współudziale Urzędu Miejskiego w Chojnowie